Aller au texte

Au mois de juin, la vigne fleurit, puis les grains se forment. Les vendanges s’effectuent vers la fin septembre, le pressurage s’effectue dans les heures qui suivent la récolte. Quatre mille kilos de raisins donnent 2550 litres de jus de raisin ou moût, qui se décante pendant douze heures, c’est la première fermentation qui transformera le jus de raisin en vin. Celle-ci s’étend sur plusieurs semaines. Les vins seront ensuite clarifiés par des soutirages successifs au cours de l’hiver et dégustés. Le printemps venu, commence l’élaboration des vins de Champagne : la préparation de la cuvée.

Lorsque la cuvée est constituée, on ajoute des ferments et une légère quantité de sucre pour la seconde fermentation. Le vin est mis en bouteille, bouché puis couché sur lattes dans les caves creusées dans la craie. La transformation du sucre en alcool et en gaz carbonique assure la prise de mousse. Le gaz est emprisonné, il donnera les fines bulles.

Au mois de juin, la vigne fleurit, puis les grains se forment. Les vendanges s’effectuent vers la fin septembre, le pressurage s’effectue dans les heures qui suivent la récolte. Quatre mille kilos de raisins donnent 2550 litres de jus de raisin ou moût, qui se décante pendant douze heures, c’est la première fermentation qui transformera le jus de raisin en vin. Celle-ci s’étend sur plusieurs semaines. Les vins seront ensuite clarifiés par des soutirages successifs au cours de l’hiver et dégustés. Le printemps venu, commence l’élaboration des vins de Champagne : la préparation de la cuvée.

Lorsque la cuvée est constituée, on ajoute des ferments et une légère quantité de sucre pour la seconde fermentation. Le vin est mis en bouteille, bouché puis couché sur lattes dans les caves creusées dans la craie. La transformation du sucre en alcool et en gaz carbonique assure la prise de mousse. Le gaz est emprisonné, il donnera les fines bulles.

Au mois de juin, la vigne fleurit, puis les grains se forment. Les vendanges s’effectuent vers la fin septembre, le pressurage s’effectue dans les heures qui suivent la récolte. Quatre mille kilos de raisins donnent 2550 litres de jus de raisin ou moût, qui se décante pendant douze heures, c’est la première fermentation qui transformera le jus de raisin en vin. Celle-ci s’étend sur plusieurs semaines. Les vins seront ensuite clarifiés par des soutirages successifs au cours de l’hiver et dégustés. Le printemps venu, commence l’élaboration des vins de Champagne : la préparation de la cuvée.

Lorsque la cuvée est constituée, on ajoute des ferments et une légère quantité de sucre pour la seconde fermentation. Le vin est mis en bouteille, bouché puis couché sur lattes dans les caves creusées dans la craie. La transformation du sucre en alcool et en gaz carbonique assure la prise de mousse. Le gaz est emprisonné, il donnera les fines bulles.

Le vieillissement s’effectue en cave en moyenne pendant 5 à 6 ans. La seconde fermentation a provoqué un dépôt qui adhère au flan des bouteilles. Il reste à l’expulser. Pour ce faire, les bouteilles sont placées sur des pupitres, le col légèrement incliné vers le bas. Le remuage consiste à imprimer à chaque bouteille un mouvement de rotation pendant plusieurs semaines. Le dépôt se détache et se rassemble dans le col ; tandis que la bouteille est redressée progressivement jusqu’à la verticale. Lorsque le dépôt s’est accumulé derrière le bouchon, il reste à l’éliminer : c’est le dégorgement. Le dépôt emprisonné par un glaçon, est chassé par la pression en même temps que saute le bouchon.

Le vieillissement s’effectue en cave en moyenne pendant 5 à 6 ans. La seconde fermentation a provoqué un dépôt qui adhère au flan des bouteilles. Il reste à l’expulser. Pour ce faire, les bouteilles sont placées sur des pupitres, le col légèrement incliné vers le bas. Le remuage consiste à imprimer à chaque bouteille un mouvement de rotation pendant plusieurs semaines. Le dépôt se détache et se rassemble dans le col ; tandis que la bouteille est redressée progressivement jusqu’à la verticale. Lorsque le dépôt s’est accumulé derrière le bouchon, il reste à l’éliminer : c’est le dégorgement. Le dépôt emprisonné par un glaçon, est chassé par la pression en même temps que saute le bouchon.

Le vin se présente parfaitement clair. Le vide laissé par le dégorgement est comblé par la liqueur de dosage, mélange de sucre de canne et de vin vieux. La bouteille est alors bouchée avec son bouchon de liège et muselée. Il ne reste que la pose de l’habillage avant la livraison.

Le vin se présente parfaitement clair. Le vide laissé par le dégorgement est comblé par la liqueur de dosage, mélange de sucre de canne et de vin vieux. La bouteille est alors bouchée avec son bouchon de liège et muselée. Il ne reste que la pose de l’habillage avant la livraison.

Panier d’achat

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer